Le quartier de Saint-Mauront tient une place importante dans l’histoire de Radio Grenouille. C’est dans ce quartier du 3ème arrondissement de Marseille que la radio est née en 1981, au Théâtre Toursky où elle a vécu ses 10 premières années. Puis, au fil des décennies, l’équipe du 88.8FM y est revenue, y a mené des projets sonores et radiophoniques, car biens qu’elle soit installée à la Friche Belle de Mai depuis 1991, elle est toute voisine de ce quartier.
Les 13, 14 et 15 décembre 2018, ré-immersion pour les 3 jours de Radio Saint-Mauront !

slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
Prev
Next

 

JEUDI 13 DÉCEMBREVENDREDI 14 DÉCEMBRESAMEDI 15 DÉCEMBRE

 

Radio-St-Mauront-16

 

Radio Saint-Mauront, c’est parti. Nous sommes le 13 décembre, un jeudi, il fait plutôt moche, gris, pluvieux.
Installés à la MPT de Saint-Mauront, au 77 rue Félix Pyat, nous lançons ces 3 jours de radio avec un retour dans l’histoire de ce quartier du 3ème arrondissement de Marseille.
Pour cela, on écoute des archives : des sons datant de 2004, 2006, 2010 et 2016 faits de chroniques et de documentaires, et des lectures réalisées en direct.

 

LECTURES : EXTRAITS DU LIVRE LES MÉTAMORPHOSES DE SAINT-MAURONT
Pour commencer Radio Saint-Mauront, on pose le tableau du quartier par quelques extraits de la préface du livre Les Métamorphoses de Saint-Mauront, dont les témoignages et propos d’habitants ont été recueillis par Marie d’Hombre (Association Récits)
les-metamorphoses-de-saint-mauront-temoignages

 

 

 


REMONTONS LES ANNÉES AU FIL DES ARCHIVES


De 2000 à 2010, l’équipe du Compas dans l’Oeil, collectif réunissant habitants, architectes et réalisatrice radio, a animé des ateliers de lectures de l’urbain et de collectes de paroles d’habitants.
Ce qui les a réunis, ce sont les mutations de ce quartier qui, au début des années 2000, voit la réhabilitation du Parc Bellevue, connu sous le nom de la Cité Félix Pyat.
Le Parc Bellevue, jusqu’en 2000, est une copropriété dégradée, très dégradée. En 2000, un plan de sauvegarde, dispositif de l’Etat, est mis en oeuvre. Un 2ème viendra le compléter jusqu’en 2010.

 

DemonbalconDE MON BALCON, JE…
On commence en 2002 avec l’exploration sonore et les points de vue de la classe de CM1 de l’école Edouard Vaillant, voisine du Théâtre Toursky.

 

CHRONIQUE D’UNE RÉHABILITATION
En 2003, la cité Félix Pyat est en pleine réhabilitation…

 

BELLEVUE MONUMENT
Petit parcours urbain au 143 rue Felix Pyat, Parc Bellevue. La première phase de travaux de la réhabilitation vient de se terminer, nous sommes en 2006.

 

agirensembleAGIR ENSEMBLE…
Une archive plus récente, réalisée en fin 2016, qui fait entendre une action menée dans une cage d’escalier du Bâtiment A de la Cité Felix Pyat. Parce que si deux plans de sauvegarde successifs ont en effet transformé la cité, ils n’ont pas tout réglé et loin de là. Le quotidien de la cité reste difficile, les bailleurs débordés, les relations avec ceux-ci difficiles. Une rencontre entre le Conseil Citoyen du 3ème arrondissement et un groupe de femmes de la cité.

 

BELLEVUE PARC
En 1993, Jean-Pierre Ostende, écrivain rencontrait pendant 6 mois des jeunes gens du quartier de Saint-Mauront autour du thème « Trouver sa place au monde ». De ces rencontres naît un livre : Bellevue Parc. Un an plus tard, Lucien Bertolina, réalisateur sonore, rejoint Jean-Pierre Ostende pour mener des ateliers de lecture à haute voix et d’enregistrement dans le quartier. Une réalisation sonore se construit, à partir de lectures par les habitants d’extraits du livre Bellevue Parc.

 


LES RENCONTRES DE L’APRÈS-MIDI


L’après-midi à la MPT, c’est le moment des rencontres. On regarde des photos, on feuillette un journal de quartier, on reçoit les élèves d’une classe, et on papote devant les micros.

 

LE PAPARAZZI DE SAINT-MAURONT
Patrick est infirmier à domicile dans le quartier de Saint-Mauront. Il est venu à la seconde réunion éditoriale de Radio Saint-Mauront, et nous a dit qu’il prenait régulièrement les habitants et le quartier en photo. Patrick, on le surnomme « le paparazzi de Saint-Mauront. Alors nous lui avons proposé de ramener ses photos, et d’en parler.

 

Radio-St-Mauront-68

 

Mais Patrick s’est aussi laissé tenter par le son. La semaine précédent Radio Saint-Mauront, il est venu emprunter un enregistreur et un micro à la radio, et a réalisé des prises de sons au moment où il rendait visite à certains de ses patients, dans l’intimité qui les lie à lui, leur infirmier. Il nous a ramené des perles sonores…

Radio-St-Mauront-61> Avec Youssouf :

> Avec Pierrette :

> Avec Lynda :

> Avec Jean-Marc et Malek, en chanson :
Radio-St-Mauront-photos

> Avec Jean-Marc et Malek :

Radio-St-Mauront-72> Avec Ibrahim :

> Avec Foued :

> L’ascenseur ne s’arrête qu’au 9ème :

 

LA CLASSE DE CM1 DE FÉLIX PYAT VEUT PARTIR À LA MONTAGNE
On accueille Déborah, une maîtresse de CM1 et ses élèves qui luttent pour organiser une classe de neige. L’école Félix Pyat n’a en effet pas pu le faire depuis 10 ans, faute de financements…

 

Radio-St-Mauront-44

 

Radio-St-Mauront-50RENCONTRE CROISÉE ENTRE DIAMONDRA & ISABELLE
Lors de la 2ème réunion de préparation de Radio Saint-Mauront, l’équipe de Grenouille a proposé aux personnes présentes (habitants, acteurs associatifs impliqués dans le quartier…) un petit dispositif de rencontre : celles et ceux qui avaient une curiosité pour les actions menées par un.e autre, qui avaient envie de mieux le/la découvrir autour d’un micro ont été invités à écrire des questions et à venir mener cette rencontre au fil des 3 jours de Radio Saint-Mauront.

Les premières (car ce sont des femmes) à s’être prêtées au jeu, sont Diamondra et Isabelle.
Isabelle, nouvelle arrivante à l’Espace Lecture (ACELEM) de Saint-Mauront, échange avec Diamondra, une psychologue habituée du quartier qui y organise et mène des groupes de paroles.

 

Radio-St-Mauront-03FEUILLETONS LOU PITCHOUN
On feuillette quelques Lou Pitchoun, journal de quartier édité de 1995 à 2005 dans le quartier de Saint-Mauront, avec Jean-Pierre de l’association Version 5.

 


FINISSONS LA JOURNÉE AU FIL DES ARCHIVES

 

TERRAIN VAGUE, TERRAIN D’AVENTURE
Un tour de quartier avec de jeunes collégiens qui doivent avoir 30 ans aujourd’hui.

 

LE PETIT 88
Une archive plus récente, de 2017 : Marie Baglieri est responsable de la CLCV à la cité Clovis Hugues, petite cité sur la butte à Saint-Mauront ; Serge Pizzo est membre du Conseil citoyen du 3ème arrt. Tous deux évoquent l’histoire d’une revendication habitante réussie : la ligne de bus 88. La question des transports en commun est centrale dans ce quartier comme dans beaucoup de quartiers prioritaires à Marseille. Alors, un peu d’histoire et quelques perspectives.

 

placearzialHABITANTS / AMÉNAGEURS
Un son qui donne à entendre l’histoire et la démarche du groupe d’habitants experts associés au projet d’aménagement de la place Arzial en 2010.

 

CONCERTATION ? OUI ? NON ? L’EXEMPLE DE LA PLACE ARZIAL
7 années ont passé entre le travail de ce groupe d’habitants experts et la rencontre faite avec deux d’entre eux, en 2017. La place Arzial a été « livrée » comme on dit techniquement. Pour savoir ce qu’en pensent ceux qui ont travaillé à son projet d’aménagement, écoutons les voix du Père Vincent et de Monique Vallaro.

 

Le soleil s’est levé pour éclairer le quartier en ce deuxième jour de Radio Saint-Mauront. Dans le hall de KLAP, Maison pour la danse, au 5 avenue Rostand, une petite perpendiculaire au boulevard National, le café est prêt, les croissants sont sur le bar, les micros sont installés…

 


SAINT-MAURONT : HABITER, ARPENTER, ÉCHANGER

cabanonvertical1
ÊTRE DEHORS À SAINT-MAURONT, CONVERSATION AVEC UN ARCHITECTE
Pour ouvrir cette journée du vendredi, nous diffusons une balade enregistrée quelques jours auparavant avec un architecte de l’association Cabanon Vertical, qui a participé au projet et à la réalisation de trois aménagements pour des espaces publics du quartier.

Photo : Cabanon Vertical

 

HABITER, SE LOGER : LE DROIT DES LOCATAIRES
Sonia, bénévole depuis plusieurs années à la CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie), Gabi, membre du collectif Les Habeilles et Leïla, locataire préoccupée par la santé de son immeuble au Parc Bellevue, pensent et débattent sur les différents modes de logement et sur les droits et les façons de s’impliquer pour les locataires auprès des bailleurs sociaux.

Habiterseloger

 

UN GROUPE DE PAROLE POUR S’ENTRAIDER
Chaque semaine, Dimondra et Patrick animent un groupe de paroles du côté de Saint-Mauront. Y vient qui veut pour y partager ses soucis du moment, ses inquiétudes, ses joies aussi bien-sûr, dans un espace destiné à l’écoute, aux paroles et aux liens.
Pour Radio Saint-Mauront, ils ont proposé à quelques participants réguliers de venir à la MPT pour un groupe de paroles un peu spécial puisqu’enregistré. Une ronde aux odeurs de café, de thé et de petits gateaux, coanimée par « À la pêche aux perles » et « La tête dans les étoiles ». Tentative de restitution radiophonique.

 

MOHAMMED, DÉLOGÉ DE LA RUE GUICHARD
Radio-St-Mauront-27Mohammed, délogé de son appartement rue Guichard depuis plus d’un mois, raconte ses incertitudes sur le futur de son logement…

 

LES HABEILLES, PROJET D’HABITAT SOCIAL PARTICIPATIF, BUTINENT LE QUARTIER
Bruno, membre du collectif des Habeilles qui mène un projet d’habitat social participatif dans le quartier, nous emmène dans le présent et le futur Saint Mauront et nous fait entendre, au fil des rues traversées et des personnes rencontrées dans la balade, les volontés et espoirs de chacun.

 

M. BARKA PLANTE ET RÉCOLTE
Mohammed, jardinier, nous raconte comment le Passage Jardinier a pu être restauré grâce au centre social de Saint-Mauront, et partage avec nous les récoltes.

 


RENCONTRES CROISÉES

RencontreCoralieMarietteOn continue le petit dispositif d’interviews croisées, de rencontres entre personnes menant des actions sur Saint-Mauront par micros interposés…

RENCONTRE CROISÉE ENTRE CORALIE & MARIETTE
Coralie et Mariette s’étaient déjà croisées. Et elles ont voulu aller plus loin dans leur connaissance mutuelle, profitant de Radio Saint-Mauront pour échanger en direct… Coralie est membre-fondatrice d’UNHEM, une association portée sur le handicap et Mariette travaille à KLAP Maison pour la Danse en tant que chargée des publics : toutes deux portent des actions au sein du quartier.

 

RENCONTRE CROISÉE ENTRE LIZA & BRUNO ET JAMIL
Liza travaille dans le quartier pour Yoyo, une startup qui encourage les habitants et les structures à recycler. Chaque jour, elle accompagne chacun à collecter les bouteilles en plastique transparentes pour initier le geste du tri. Bruno et Jamil font partie des Habeilles, un collectif de futurs habitants du quartier, qui développent un projet d’habitat social participatif rue Julien.

 

RadioStMauront

 


ET DES PAROLES COLLECTÉES…

 

Radio-St-Mauront-22AMINA, CUISINIÈRE
Hier midi, nous avons mangé dans une cuisine du 3ème étage du foyer d’accueil d’immigrés de la rue Félix Pyat.
Amina nous a accueilli, et a raconté ce qu’elle fait chaque jour dans sa cuisine.

 

À LA RECHERCHE D’UN TRUC MARRANT
Tout est dans le titre…

 

panneaux
Pour ce troisième jour de Radio Saint-Mauront, RDV est donné au Comptoir de la Victorine, à la limite entre Saint-Mauront et la Belle de Mai. Le lieu est habité par les équipes de 3 associations : Les Pas Perdus, L’Art de vivre et les Têtes de l’art, qui nous accueillent.

Il fait bien froid, mais le soleil est là, nous avons fait les courses et chacun amène quelque chose à boire ou à manger pour le repas partagé du midi.

Et pour commencer, avant d’écouter les sons de cette journée, regardons son déroulé en photos !

 

slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
slide
Prev
Next

 


CAFÉ POÉSIE & DÉBAT : LA JEUNESSE DE SAINT-MAURONT EST LÀ

tableCAFÉ POÉSIE AVEC DOOZ KAWA

Petit à petit, la table se remplit, on sirote, on grignote. Et les micros se distribuent pour accueillir l’artiste Dooz Kawa qui vient partager café et poésie avec Mohammed, Anaïs, Cheik, Rocco, Jarod, Sylvie et Margot, habitants du quartier qui ont ramené des textes à eux pour l’occasion.

 

LA LECTURE COMMENTÉE DE L’ATELIER MOOVIDA

Pendant que l’on boit du thé et du café débute autour du plateau un débat un peu particulier. Accompagnés de Princia, Catherine et Pascal, les jeunes de l’atelier d’expression Moovida de Ph’art et balises lisent des extraits de Matin Brun, une nouvelle de Franck Pavloff, et en débattent. C’est quoi résister ? Et peut-on se résigner face à l’injustice, le non-sens ?

EmissiondebatMatinbrun

 

SOUVENIRS DES VOYAGES DES ÉCOLIERS DE SAINT-MAURONT

Une rencontre radiophonique enregistrée dans le studio de Grenouille avec Véra Ture, maîtresse puis directrice de l’école de Parc Bellevue et quelques-un.e.s de ses ancien.ne.s élèves. Véra Ture a organisé, au fil de sa carrière et avec différentes classes, des voyages atypiques à travers le monde. Une émission pour voyager dans le passé et découvrir la « Vératitude » qui a permis à des enfants de Saint-Mauront de se dire que tout est possible…

 


AU GRAND AIR : VISITES GUIDÉES


Après le repas et le café, il est temps de sortir visiter…

 

LA VISITE MAGIQUE DU COMPTOIR

Venir faire une journée de Radio Saint-Mauront au Comptoir de la Victorine, c’est une façon d’imaginer l’avenir de ce lieu qui ne ressemble à aucun autre, entre site industriel désaffecté et maison de maître entourée de jardins, habité par plusieurs projets artistiques et culturels. Emmanuelle, présidente du Comptoir, nous guide dans cette visite magique.

figuier

> Étape n°1 : où on revient, depuis la passerelle dominant les espaces extérieurs du lieu, sur son passé et où on regarde la partie du Comptoir qui a subi un incendie en février 2017, pour mieux tenter d’imaginer ce qu’il pourra devenir.

parole

> Étape n°2 : où nous découvrons la bicoque, la maison de maître du comptoir de la Victorine, et ses grands jardins.

> Étape n°3 : où nous entrons dans un grand hangar pour découvrir l’espace intérieur du bâtiment B du Comptoir de la Victorine.

 

AU JARDIN SPINELLY

Un micro plongé dans l’atmosphère conviviale du Jardin Spinelly, un jardin collaboratif au sein de Saint Mauront.

spinelli

 

rencontreRENCONTRE CROISÉE ENTRE DORINE ET SYLVIE

Plus qu’une rencontre, ce sont des retrouvailles qui se jouent autour des micros, entre Sylvie, nouvelle directrice de l’école Bellevue et Dorine, membre de l’association Les Pas perdus au Comptoir de la Victorine.
L’occasion de revenir sur leur première rencontre, liée à un objet pas comme les autres…