Eric Lacascade, manière de faire, manière de vivre le théâtre

Une émission en compagnie du metteur en scène Eric Lacascade. Parce que c’est la première fois qu’il présente son travail à Marseille. Parce qu’il a largement contribuer, dans les années 90, au renouvellement des formes théâtrales. Parce qu’ il porte un regard critique et engagé sur le théâtre.

Turn The Light On #81 Dominique Bluzet

Grand entretien avec Dominique Bluzet, directeur des Théâtres, cet ensemble composé de quatre théâtres, entre Aix et Marseille. Nous reviendrons sur les temps forts de la saison à venir, mais également sur Marseille – Provence 2018, et ce rêve artistique et urbain de créer un quartier latin sur les hauteurs de la Canebière.

Turn The Light On #80 Neige. Blandine Savetier

Un roman d’Orhan Pamuk mise au théâtre par Blandine Savetier. Du 26 au 28 avril à la Criée
Un roman à la fois prophétique sur le devenir de la Turquie, mais aussi en grande proximité avec les clivages et les questionnements qui traverse l’Europe et singulièrement la société Française, aujourd’hui.

Turn The Light On #78 Une poignée de gens. Théâtre Massalia

Quelque chose qui ressemble au bonheur, une proposition de la Cie Vélo Théâtre, au Théâtre Massalia du 27 au 29 avril. Une spectacle où nous sommes convié à participer à la scénographie du spectacle. Chacun avec sa chaise, nous reconstituons des espaces commun liés à l’univers du rail et du voyage. C’est à la vitesse de la locomotive que nous irons.

Josette Pisani & Christophe Haleb – « Un sueño despierto »

Christophe Haleb, chorégraphe, signe avec « Un sueño despierto » son premier film. Trois épisodes de trente minutes qui parlent de la danse, de La Havane, de sa jeunesse et de son architecture. Au micro de Radio Grenouille, il est interrogé par Josette Pisani, déléguée générale de Marseille Objectif Danse, qui l’a invité pour cette 30e saison.

Turn The Light On #77 Soudain l’été dernier. Stéphane Braunschweig

Au Théâtre du Gymanse, du 25 au 29 avril 2017. Un texte de Tennessee Williams. Une pièce où l’histoire est si difficile à entendre, que les personnages préfèrent l’entendre de la bouche d’une folle. Que ce faisant, par l’accusation de folie, c’est sans doute, pour la bourgeoisie blanche du sud des Etats Unis, une manière de nié la vérité d’un monde ravagé par les inégalités.

Turn The Light On #75 – Celine Schnepf, Nos Forêts Intérieures #3

« Nos Forêts intérieures », acte 3. Après une bibliothèque et un centre social, Céline Schnepf, artiste associé du Théâtre Le Merlan, investit l’école de la Busserine pour un rendez-vous poétique autour de l’imaginaire de la forêt, avec, entre autres, des ateliers créatifs avec les enfants, du théâtre, de la vidéo, une exposition…

Turn The Light On #74 Christophe Pellet. Eric Von Stroheim

Mise en scène de Stanislas Nordey. Théâtre du Gymnase. 04 > 6 avril. Une pièce minimale, pour trois personnages. Elle, l’un, l’autre. Chacun seul mais ensemble. Une pièce froide sur la sexualité, le travail, la répétition. La pièce d’une génération pronographiée ou chacun s’adopte, se représente et s’opacifie.

Turn The Light ON #73 Olivier Martin Salvan. L’éternel assoiffé.

Olivier Martin Salvan au Théâtre de La Criée. 23 mars > 1er Avril.
Au terme de cette rencontre avec Olivier Martin Salvan, on redécouvre combien le théâtre peut-être une bataille contre la mort, contre les assignations, les destins figées. On l’oubli, parfois, par habitude, et c’est heureux de se le faire rappeler : il n’y a pas de théâtre qui vaille la peine, sans bataille.