François Ost, le multilinguisme et la barbarie.

C’était le 17 janvier dernier. Nous buvions un café, micro en main, avec le juriste et philosophe belge Francois Ost, à l’occasion de sa conférence tenue le soir même organisée par Opera Mundi. Un café et une conversation, autour de la traduction, de nos langues, de l’ouverture à l’autre, ou du repli sur soi, sur nos identités pourtant plurielles. L’hospitalité langagière, le multilinguisme, sont-ils notre seule alternative à la barbarie ?

Transquinquennal et Toc – Capital confiance

Parmi les nombreuses propositions de l’édition 2009 du festival les Informelles, programmé les 18 et 19 septembre à l’école de la 2è chance par les Bernardines, celle de la compagnie Transquinquennal de Bruxelles a retenu notre attention.

Marseille-Bruxelles

Coïncidences, affinités, points communs ? Ces derniers temps notre quotidien marseillais rencontre régulièrement Bruxelles, ses artistes et ses activistes.