Pulsations #21

Cette rentrée radiophonique de Pulsations est consacrée à la sortie de la nouvelle compilation « Sweet As Broken Dates » du label Ostinato, comprenant 15 titres de musique Somalienne, héritage d’un patrimoine menacé par le fracas de la guerre que le label New-Yorkais s’est employé de diffuser à travers le monde.

Durant trois ans, de 1988 à 1991, les bombes du régime de Mohamed Siad Barre, alors président de la Somalie, pilonnaient sans relâche Hargeisa, la capitale du Somaliland, et sa radio nationale afin d’empêcher les rebelles opposés au régime de communiquer. Peu avant l’attaque de Radio Hargeisa, des milliers d’enregistrements sur cassettes et masters témoignant de plus d’un demi-siècle de musique Somalienne ont été sauvés par les opérateurs radios. Des enregistrements éparpillés dans les pays voisins, comme l’Ethiopie, le Kenya et Djibouti, ou enterrés sur place, afin de prévenir le désastre d’un génocide culturel.

Vik Sohonie, le boss du label accompagné de Nicolas Sheikholeslami se sont rendus au Somaliland afin de retrouver ces précieuses archives sonores, ainsi que les musiciens qui ont participé à cet âge d’or de la musique Somalienne, à une époque où Mogadiscio était encore surnommée la perle de l’Océan Indien. Au terme de ce long travail de recherche, d’identification et de classification des archives, la compilation imaginée par les deux explorateurs du son offre aux mélomanes quinze titres issus d’un patrimoine musical qui n’a quasiment pas été écouté hors des frontières du pays.

Rencontre avec Nicolas Sheikholeslami, dj et musicien basé à Berlin qui nous raconte la génèse de cette aventure.