Les Philosophes Publics – Sur le film L’histoire officielle – avril 2018

Le film de Luis Puenzo raconte l’histoire d’une femme, mère d’une enfant « adoptée » sous la dictature argentine, et qui s’avère être l’une de 500 enfants volé.e.s par le régime à ses dissidents. Dans sa vie professionnelle comme dans sa vie privée, Alicia, qui est professeure d’histoire, a toujours accepté « la version officielle » jusqu’au jour où parce que le mensonge se fissure, elle se met à suspecter que Gaby pourrait être la fille d’un « disparu ». L’intérêt de ce film est double : il donne, d’une part, à penser l’histoire, par l’articulation de l’individuel au collectif, et par l’écart construit entre le récit de propagande et la connaissance du passé ; d’autre part, il montre la fragilité des vérités de fait, toujours susceptibles d’être « mises hors du monde » par un pouvoir non démocratique, et ce que la politique, au sens le plus bas d’exercice d’une domination, peut faire à la vérité de fait en histoire.

https://www.facebook.com/PhilosophesPublics/