lieux de mémoires 2

Lieux–mémoires, mémoires de lieux

Six films présentés au FID 2016 se sont trouvés au croisement de nos regards : courts et longs métrages moyen-orientaux et arabes, ils ont pour point commun de présenter le lieu comme porteur de mémoires, personnelles et collectives. Déambulation parmi ces œuvres, parts d'histoires.
Capture d’écran 2016-07-19 à 15.57.06

Un soupçon de ciel. Par delà l’horizon

Elisa Peyrou a découvert la ville de Beyrouth lors d’un échange universitaire avec les Beaux Arts de la ville, l’ALBA. À la croisée de plusieurs dimensions, celle de l’introspection cinématographique et celle de l’histoire d’un exil, Elisa Peyrou filme Beyrouth et le futur de la ville qui s’expose sur de grandes images de synthèse qui cachent les chantiers en cours.
COVERSOLENEGRO

Car la nuit sera noire et blanche

Astre et désastre, voilà ce à quoi nous faisons face devant le film Sol Negro de Laura Huertas Millan présenté au FID cette année - et récompensé d'une mention spéciale - dans la catégorie compétition française.
Capture d’écran 2016-07-18 à 16.28.50

Errance(s) juvénile(s)

Rencontre avec Kim Seob Boninsegni, réalisateur d’ « Occupy the pool » . « Occupy the pool », c’est l’histoire d’une errance ; celle d’un groupe de jeunes adultes, naviguant de soirée en soirée, jusqu’à l’ennui et l’épuisement. Un récit mélancolique d’une génération désoeuvrée en quête de sens, qui tente, à sa manière, de s’unir face à la torpeur.
sarah6

Les fantômes de Bertrand Bonello

Entretien avec le cinéaste Bertrand Bonello. Le cinéaste présente au FID "Sarah Winchester, Opéra Fantôme", vingt minutes sur une histoire de spectres. Des fantômes, il y en a toujours eu dans sa filmographie. Ce sont ses obsessions, ses chimères que l'on retrouve de film en film, et qui constituent l'ADN de son cinéma.