RADIO GRENOUILLE PROMENADES SONORES CARAVAN WEBMAG FESTIVAL DE MARSEILLE + ESPACE FINE HABITER LA FRICHE WEBMAG FID + LES ÂMES OFFENSÉES VUES SUR MER

EMISSIONS

enfiniraveceurope

EN FINIR AVEC L’EUROPE

Que faire de l’Europe, que faire avec l’Europe ? Avant d’être économique et financière, la crise qui frappe...
photo islamophobie

FIGURES DE L’ISLAMOPHOBIE

Maman voilée refoulée à l'entrée d'une école, tête de porc déposée devant une mosquée... On finit par s'y habituer : depuis quelques années, plus une semaine ne passe sans livrer sa petite info estampillée « attention danger musulman ». A la suite des attentats perpétrés les 7, 8 et 9 janvier 2015 à Paris, les actes islamophobes ont connu une recrudescence alarmante. Mais les rapports annuels de la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) attestent depuis longtemps de cette dérive et de l'ancrage de la haine du musulman dans le paysage national.
P1040071

PRESSE EN RENAISSANCE ?

La presse est en crise en région PACA : au cours des dernières semaines, le quotidien communiste La Marseillaise, le...
P1060344 bis

SNCM, des marins en colère

Les candidats à la reprise de la Société nationale maritime Corse Méditerranée (SNCM) ont jusqu'au 2 février 2015 pour déposer leur offre. Placée en redressement judiciaire en novembre dernier, la Compagnie maritime assurant la liaison entre la Corse et le continent a vu sa ligne d'horizon s'obscurcir considérablement ces derniers mois. La faute à des actionnaires, dont l'Etat, qui n'ont pas assumé leurs responsabilités, s'indignent les salariés bien décidés à se battre jusqu'au bout pour sauver leur entreprise de service public.
IMG_1832-2

Un « Toxic tour » à la Savine

Dans les quartiers Nords de Marseille, les habitants de la cité de la Savine organisaient, le 1er octobre dernier, un "Toxic tour"... Soit une pérégrination militante et documentée à travers les barres d'immeubles du quartier pour y pointer les manquements, les incohérences et les absurdités d'une rénovation urbaine qui ne les écoute ni ne les entends. Mais ce jour là, Fatiah, Rachida, Mamie, Maoulida et les autres ont donné de la voix...