RADIO GRENOUILLE PROMENADES SONORES CARAVAN WEBMAG FESTIVAL DE MARSEILLE + ESPACE FINE HABITER LA FRICHE WEBMAG FID + LES ÂMES OFFENSÉES VUES SUR MER

EMISSIONS

2332286403_a7ce3bee7d_o

HUMAINS ET ANIMAUX

Entretien avec Vinciane Despret, réalisé par Emmanuel Moreira et Nicolas Haeringer, dans le cadre de la semaine de la Pop-philosophie. Vinciane Despret, nous propose de penser la relation homme animal. Non pas l’être des choses, mais les relations entre-elles. Aussi, la différence humain / animal n’est peut-être pas une bonne question, la question serait plutôt les différences de relations humain /animal.
jade

UN CLIMAT EN CRISE

Où commence la crise climatique ? À la sortie de la cheminée d’une usine ? Dans une mine de charbon ? Dans un...
P1030023

MARSEILLE, « STUP » DÉCONNECTION

Marseille, Chicago hexagonal où les "caïds des cités" font régner la loi à coup de kalach? Nombreux sont les médias qui ces dernières années n'ont pas hésité à relayer ce cliché exotique, accréditant la thèse d'un particularisme marseillais, presque d'un gène, en matière de crime. A rebours de cette approche simpliste, le journaliste Philippe Pujol a enquêté, dix années durant, sur l'économie générée par le trafic de stupéfiants dans les quartiers Nord de la ville.
kobane

BHL saute sur Kobané

Par Emmanuel Riondé C'était sûr, c'était obligé, ça ne pouvait pas ne pas arriver. Et il ne nous a pas déçu....
P1060344 bis

SNCM, des marins en colère

Les candidats à la reprise de la Société nationale maritime Corse Méditerranée (SNCM) ont jusqu'au 2 février 2015 pour déposer leur offre. Placée en redressement judiciaire en novembre dernier, la Compagnie maritime assurant la liaison entre la Corse et le continent a vu sa ligne d'horizon s'obscurcir considérablement ces derniers mois. La faute à des actionnaires, dont l'Etat, qui n'ont pas assumé leurs responsabilités, s'indignent les salariés bien décidés à se battre jusqu'au bout pour sauver leur entreprise de service public.
20130519_185039

Le Ravi sur le front

Mensuel d' "enquête et satire en PACA", le Ravi a quelques mois devant lui pour sortir par le haut d'une situation de redressement judiciaire. Mobilisant toutes ses énergies et ses réseaux, sollicitant lecteurs et pouvoirs publics, la petite équipe du journal "qui ne baisse pas les bras" est sur le pont. Déterminée à ne pas laisser mourir un titre qui participe du débat démocratique dans une région qui en a singulièrement besoin. Rencontre avec des journalistes motivés.