RADIO GRENOUILLE PROMENADES SONORES CARAVAN WEBMAG FESTIVAL DE MARSEILLE + ESPACE FINE HABITER LA FRICHE WEBMAG FID + LES ÂMES OFFENSÉES VUES SUR MER

EMISSIONS

photo islamophobie

FIGURES DE L’ISLAMOPHOBIE

Maman voilée refoulée à l'entrée d'une école, tête de porc déposée devant une mosquée... On finit par s'y habituer : depuis quelques années, plus une semaine ne passe sans livrer sa petite info estampillée « attention danger musulman ». A la suite des attentats perpétrés les 7, 8 et 9 janvier 2015 à Paris, les actes islamophobes ont connu une recrudescence alarmante. Mais les rapports annuels de la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) attestent depuis longtemps de cette dérive et de l'ancrage de la haine du musulman dans le paysage national.
jade

UN CLIMAT EN CRISE

Où commence la crise climatique ? À la sortie de la cheminée d’une usine ? Dans une mine de charbon ? Dans un...
razmig

LA NATURE EN GUERRE

Les discussions en France autour de la transition énergétique vont débuter très vite afin que le projet de loi...
P1020497

Charlie et quelques questions qui fâchent

Le moment est proche où l'émotion légitime qui a saisi le pays ces six derniers jours va commencer à s'estomper. Vont alors se faire entendre les voix de celles et ceux qui vont nous demander expressément d'y demeurer le plus longtemps possible. Dans cet espace émotionnel confiné où l'on ne peut parler que de liberté d'expression menacée, d'attentats terroristes, de « jihadisme » et d'unité nationale. Depuis jeudi, cet espace porte un nom : « Je suis Charlie ». Et le sociologue Mathias Delori a fort bien mis en lumière les ressorts de l'« économie sélective de la compassion » qui y est aujourd'hui à l'oeuvre (à lire ici ).
IMG_1832-2

Un « Toxic tour » à la Savine

Dans les quartiers Nords de Marseille, les habitants de la cité de la Savine organisaient, le 1er octobre dernier, un "Toxic tour"... Soit une pérégrination militante et documentée à travers les barres d'immeubles du quartier pour y pointer les manquements, les incohérences et les absurdités d'une rénovation urbaine qui ne les écoute ni ne les entends. Mais ce jour là, Fatiah, Rachida, Mamie, Maoulida et les autres ont donné de la voix...
IMG_2094

Zadistes marseillais

Zone à défendre ou "zone d'autonomie définitive", les ZAD s'installent comme un nouveau mode de mobilisation...