Histoire chuchotée de l’Art et l’Échange des présents

17 janvier 2006

ART’S BIRTHDAY 2006

« Amis, l’Art est très vieux et il a beaucoup donné. Alors pourquoi ne pas le laisser s’arrêter quelques minutes, prendre un peu de repos, et célébrer ensemble son anniversaire ?

L’anniversaire de l’Art, c’est le 17 janvier. Ce jour-là, chacun apportera un présent pour l’Art. Les plus anciens d’entre nous pourront apporter un passé, et les enfants apporteront un futur pour l’Art. La radio pourra servir de canal pour échanger les cadeaux. Apportez votre cadeau à la radio ou téléphonez (04 95 04 95 15). Envoyez des messages à radio.grenouille@lafriche.org.

La radio pourra également venir chez vous et vous proposer de partager ce moment dans votre vie : pour cela, il suffira en fait de l’allumer entre 19h10 et 20h30 ce mardi 17 janvier sur les ondes de Radio Grenouille. »

Ont participé à cette émission : Joanna Tzipkine (agenda spécial), Nelly Flecher et Julie De Muer (recette de bruits), Etienne Noiseau (coordination), Christophe Rault (trituration de carte postale d’anniversaire), Lydwine Vanderhulst (musique à distance), Sébastien Géli et Djilali Hammiche (technique) ainsi que des auditeurs anonymes. Deux séquences de cette émission ont été archivées :

Histoire chuchotée de l’Art

Enchaînement sonore et musical d’après le poème que Robert Filliou écriva et interprétit aux USA en 1963. C’est en référence à ce poème que, dix ans plus tard, il proposit que l’on fêtât l’anniversaire de l’Art.

Le poème, lu dans sa version française, est mixé avec des ambiances et des musiques. Pendant ce temps, Filliou sifflote. À la dernière strophe on peut entendre, enfin, la voix du poète.

Mix : Etienne Noiseau. Voix : Stéfan Speekenbrink.

Quelques ressources : 1 2 3

L’échange des présents

L’artiste sonore Lydwine Vanderhulst nous a envoyé sa pièce musicale par streaming depuis la Villa-Arson à Nice. L’idée de départ était de mixer sa musique avec les interventions des auditeurs que nous avions préalablement invités à venir à la radio ou à téléphoner pour offrir leur présent à l’Art. Dans la précipitation due au direct, le seul moyen de donner un retour à Lydwine fut d’ouvrir skype (téléphonie par internet) dans la régie de Radio Grenouille.

Il en découla un mixage autant intentionnel que non-intentionnel, électro-acoustique à plusieurs niveaux, des mêmes sons joués, diffusés et retardés plusieurs fois dans d’imprévisibles boucles produites par l’usage simultané de skype et du streaming.

Bref, personne ne fut capable de contrôler le tout et quelque chose s’est passé…

À noter, les dernières secondes de l’émission ont par hasard été les derniers mots de Lydwine à blanc après un dernier message skype : « Ouf ! c’est spécial, hein ! c’est très étrange… »

licence : copyleft

Art’s birthday homepage

Articles liés :

  1. Archives – Euphonia