love and hope and sex and dreams vol 1

Au programme de cette « première » : des nouveautés en mode « Some Girls », une ITW de JeanDo Bernard (reçu en nos murs, le 9 décembre dernier) à propos de la sortie de son livre « Neil Young, Rock’n’ Roll Rebel ? » (Camion Blanc Ed.). La Hofmann Family Blues Experience en showcase [...]

Serial Losers de Noël… Orthodoxe !

ls ne vendent guère plus durant la période des fêtes, que durant le restant de l’année, et passent des heures à mouiller leurs petits yeux de «« Loser » en regardant les chaussettes vides de la renommée s’amonceler au pied du sapin sec, décharné, jeté en douce, à la hâte, dans le petit bois d’à côté… Brrrrrrrrr !!!

Serial Losers de Noël Part. 2 !

Ils ne vendent guère plus durant la période des fêtes, passent des heures à mouiller leurs petits yeux de « Loser » en regardant les chaussettes vides de la renommée s’amonceler au pied du sapin…

Serial Losers de Noël Part. 1 !

Ils ne vendent guère plus durant la période des fêtes, passent des heures à mouiller leurs petits yeux de « Loser » en regardant les chaussettes vides de la renommée s’amonceler au pied du sapin décharné acheté en solde ou découpé à la hâte dans le petit bois d’à côté… Brrrrrrrrr !!!

Serial Losers – Crowded House

Cette fois, le LOSER du jour, ben, c’est… VOUS ! Coupables – si tel est bien le cas ! – de ne pas vous injecter une dose quotidienne (en intraveineuse) de ce nectar Néo-Zélandais vieilli en fûts de pop mâtinés d’embruns…

Serial Losers – Loose Fur

Un album moelleux, quasi envoûtant, né d’une rencontre entre trois musiciens hors normes : Jeff Tweedy (Wilco) Jim O’Rourke, et Glen Kotche (nouvellement Wilco)…

Serial Losers – The Tams

podcast Mp3 Serial Losers The Tams.The Tams « Hey Girl, Don’t Bother Me !» (1962) La Crise commence à vous miner le plexus ? Retour express vers une époque dorée sur tranches de Soul, où l’espoir en l’avenir habite encore (tout) un peuple Américain hilare du consumérisme : indexé sur « $ » juché au [...]

Serial Losers – Chris Whitley

Enregistré en quelques jours, à peine, à Dresde (Allemagne) en compagnie d’un duo de « locaux » issus d’un groupe de Jazz/Trip Hop, « Hotel Vast Horizon » est un album doux…

Serial Losers – Jeffrey Lee Pierce

« Ramblin’ Jeffrey Lee & Cypress Grove With Willie Love » (1992)

Un hommage énamouré lancé au Blues, et ses pionniers – sorti « confidentiellement » en 1992 – qui aurait dû logiquement inaugurer une longue suite d’« expériences » passionnelles…