Les conversations de Salerne 2 – Salut et santé en Méditerranée

Conversations de Salerne 2 – Beyrouth Nov. 2010

Les Conversations de Salerne, rencontres euro-méditerranéennes à l’initiative de l’Assistance publique – Hôpitaux de Marseille, visent à explorer les dimensions culturelles du soin et de la médecine.

A l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (Liban), les 26 et 27 novembre 2010, la seconde édition de ces rencontres abordait la question des religions et spiritualité à l’hôpital en Méditerranée. Comment les centres hospitaliers et politiques de santé publique des pays du pourtour méditerranéen s’adaptent à la sécularisation des enjeux de santé, aux syncrétismes religieux ainsi qu’aux superstitions et savoirs populaires encore persistants ?

Voici un résumé des débats, dans lesquels intervenaient :

Nader Michel (prêtre, professeur d’éthique biomédicale, Le Caire), Elham Kallab (historienne de l’art, Beyrouth), Sylvia Chiffoleau (sociologue, Paris), Mohamed Rafik Khalil (chirurgien, Alexandrie), Roland Tomb (dermatologue, organisateur de ces rencontres à Beyrouth), Perrine Malzac (généticienne, coordinatrice de l’Espace Ethique Méditerranéen, Marseille), Jacques Battin (pédiatre, membre de l’Académie nationale de médecine, Bordeaux), Antonio Guerci (anthropologue, Gênes), Roula Abi Habib-Khoury (anthropologue, Beyrouth), Anne-Marie Moulin (philosophe, médecin, directrice de recherche au CNRS, Paris), Ymane Fakir (artiste, Marseille), Mounir Chamoun (psychologue, psychanalyste, Beyrouth), Antoine Courban (professeur d’anatomie, histoire et philosophie, Beyrouth), Edgard El Haiby (prêtre, professeur de théologie, Beyrouth), Tobie Zakhia (médecin, président du conseil d’administration de la sécurité sociale du Liban), Jean-Louis Bouchard (artiste, architecte, Lille), Jean-Marc Aveline (prêtre, directeur de l’institut catholique de la méditerranée), Jad Hatem (philosophe, Beyrouth), Marie-Françoise Baranès (directrice de l’institut de formation sanitaire de la Croix-Rouge, Paris), Cheikh Mohamed Nokkari (juge près le tribunal sunnite de Beyrouth).

Vous y entendrez aussi des extraits d’un concert de musique arabe classique interprété par l’ensemble de Nidaa Abou Mrad. Réalisation Xavier Thomas. [1h 05']