Istanbul à Facettes

Istanbul à Facettes
L’Alhambra et Radio Grenouille présentent :

ISTANBUL A FACETTES – 6-10 avril, à l’Alhambra et à l’Estaque

Marseille et Istanbul sont deux villes ports à la croisée de plusieurs continents et cultures.

Largement ouvertes sur la mer, elles révèlent des visages que plus de 2600 ans d’histoire ont contribué à façonner. L’une et l’autre fascinent par leurs capacités à dialoguer dans le chaos et par leurs diversités sans cesse renouvelées.

Mais au-delà de ces jeux de miroirs, que se passe t-il dans cette mégalopole turque de plus de 13 millions d’habitants, à l’heure d’une modernisation et d’une transformation urbaine accélérées ?

À vous de voir et d’entendre, en sons, films, images et rencontres. Écoutons Istanbul, elle parle aussi de nous !

Teaser en écoute

Programme à télécharger


Programme détaillé :

Du Mercredi 6 au samedi 30 avril

Ouverture le Mercredi 6 avril à 19h30

Belle, peut-être pas, mais ô combien charmante

Une exposition photographique et cartographique de Yohanne Lamoulère et Jérémy Garniaux, avec la participation de Noé Guiraud (cartographie) et de Rémi Verbraeken (dessin)

« À l’été 2010, guidés par la curiosité et l’envie d’aller voir là-bas ce qui se trame ici, nous avons arpenté Istanbul, Capitale européenne de la culture, au hasard des rencontres avec ceux qui l’habitent ou l’observent.

Aujourd’hui, si le leitmotiv Istanbul 2010 – Avrupa Kültür Baskenti – ne résonne plus entre la péninsule historique et la place Taksim, les opérations de rénovation urbaine, elles, continuent de se multiplier…

À Marseille aussi, les grues se font omniprésentes. En écho à la situation stambouliote, voici les premiers éléments d’un travail en cours ».

Istanbul, Carnet Curieux

Une exposition photographique de Catherine Izzo.

Catherine Izzo photographie Istanbul depuis dix ans. Elle raconte, en noir et blanc et en petits formats, une ville intime, hors des sentiers battus et des clichés. Elle offre ainsi à notre regard une Istanbul feutrée, une Istanbul « d’état d’âme », poétique et sensible, à l’opposé du photo-journalisme. Ces photographies font l’objet d’un livre « Istanbul Carnets Curieux ».

Nos carnets de voyage

Dimanche 10 avril à 16h, suivi d’une émission radio en public sur le même thème.
Avant de se prêter à la réflexion, Istanbul est une ville qui provoque un sentiment de fascination et inspire… Touristes, journalistes, flâneurs, illustrateurs, artistes et amateurs, vous êtes invités à venir montrer vos récits, vos images, vos imaginaires de cette ville à facettes à l’occasion de la présentation du livre « Istanbul, Carnets Curieux» de Catherine Izzo, publié aux Editions Le bec en l’air en 2010.


Correspondances

Dimanche 10 avril à 14h

Restitutions de l’atelier cinéma du Lycée St Exupéry Marseille, et de l’atelier radio de RadioLab Marseille à l’Université Galatasaray – Istanbul.

Tout au long de l’année, des lycéens marseillais ont engagé avec des élèves d’un lycée d’Istanbul une correspondance sous forme de courts métrages. Un voyage à Istanbul leur a ensuite donné l’occasion de filmer leur perception de la métropole turque.

De son côté, RadioLab, la webradio étudiante de Grenouille, débarquait à l’Université de Galatasaray pour partager un certain goût du son et du jeu radiophonique. Cette séance présentera une sélection des réalisations sonores et filmiques, présentées par quelques uns des participants.

Çocuk Var

Vendredi 8 à 18h30, samedi 9 à 17h30 et dimanche 10 à 18h30

Une performance sonore et visuelle par Emine Akbucak, Christophe Modica, accompagnés de Benoît Foulquié. Sur une idée de Sophie Cohen avec l’association stambouliote Lokomotif.

« Migrations anciennes, passées ou disparues cohabitent avec les migrations actuelles. Istanbul et Marseille, villes multi-culturelles, cacophoniques et tumultueuses, contiennent les traces de ceux qui arrivent-naissent-restent-partent-repartent. »

Trois artistes d’ici et de là-bas vont tenter au cours d’une résidence de trois semaines à la Gare Franche et à l’Alhambrad’esquisser un portrait
croisé de ces deux mondes. À la fois acteurs et témoins, ils s’intéresseront à la transmission ou non de la culture à l’intérieur de leurs propres familles.

Açik Radyo écoute Marseille
Résidence à partir du 27 mars à la Friche la Belle de Mai
Un résidence radiophonique entre Radio Grenouille et la radio indépendante d’Istanbul. Second volet à Marseille.
Après avoir sillonné Istanbul avec ses micros, l’équipe « AçikNouille » (re)découvre et décrypte Marseille à sa façon.

(les séances sont précédées d’un court métrage sonore, tous les films sont en VO sous-titrés en français)

Reha-ErdemFOCUS SUR REHA ERDEM

Reha Erdem a réalisé 5 longs métrages dont le dernier, Kosmos, était en sélection au Festival de Berlin en 2010. Libre et indépendant, il propose à chaque fois des récits ancrés dans un réel fort. Passant facilement de la comédie au drame en passant par la fable, Reha Erdem a une réelle capacité à réinventer sa façon de faire du cinéma pour chaque film.

My only sunshine
De Reha Erdem. Turquie. 2008. 2h01.
Jeu. 7 à 20h30, sam. 9 à 14h30 et lun.di 11 à 20h30

Hayat, quatorze ans, vit avec son père et son grand-père sur les rives du Bosphore, à Istanbul.
Le premier, officiellement pêcheur, convoie de l’alcool et des femmes vers les bateaux de passage. Son aîné, cloué au lit par des crises d’asthme, est un être égoïste et irascible. Délaissée, Hayat aborde le difficile passage
à l’âge adulte.

A Run for money
De Reha Erdem. Turquie. 1999. 1h40.
Jeudi 7 à 23h et mardi 8 à 18h

Travailleur honnête, Selim tient un magasin de chemises pour hommes à Istanbul. Il mène une vie modeste et tous le respectent pour son intégrité.
Mais son existence monotone est bouleversée le jour où il trouve dans un taxi un sac rempli de billets et qu’il décide de le garder et de le cacher.

des-temps-et-des-ventsDes temps et des vents
De Reha Erdem. Turquie. 2007. 1h45.
Dans un pauvre petit village, proche de la mer Egée, les habitants, des gens simples et laborieux, vivent au rythme de l’air et de l’eau, des soins aux chèvres, de la nuit, des jours et des saisons. Entre culpabilité et colère, trois enfants vont grandir, et leurs personnalités vont se former.


crossing_the_bridgeSOIREE CINEMA ET MUSIQUE

Crossing the Bridge
The sound of Istanbul – Documentaire de Fatih Akin. Turquie. 2005. 1h30.
Sam. 9 à 19h, suivi d’un plateau radio sur la culture alternative stambouliote, d’un concert et d’un dj set.

Un musicien d’un groupe d’avant-garde allemand débarque à Istanbul et rencontre les membres de Baba Zula qui vont lui faire découvrir la diversité de la foisonnante scène musicale stambouliote.

vay_arkadasAUTRES FILMS

Vay Arkadas (Wow, mon pote)
De Kemal Uzun. Turquie. 2010. 1h40.
Mercredi 6 à 17h, dimanche 10 à 11h et mardi 12 à 20h30

Maniaque, Tic et Gode ont grandi dans la rue dans un quartier périphérique d’Istanbul. Voleurs de voitures quand ils étaient plus jeunes, il mènent maintenant une vie rangée.
Mais quand le père de l’un d’eux tombe gravement malade et doit subir une opération très coûteuse, les trois compères décident de reprendre du service pour la bonne cause.

Kilink in Istanbul
De Yimaz Atadeniz. Turquie. 1967. 1h10.
Vendredi 8 à 23h – En VO Sous-Titrée anglais

Le redoutable Kilink se rend à Istanbul, espérant mettre la main sur une formule secrète destructrice qui est entre les mains de son ancien allié, le Docteur Hulusi. Il tue ce dernier, kidnappe sa fille et la torture dans un lugubre donjon. C’est alors que le fils du Docteur Hulusi reçoit des pouvoirs magiques : il se transforme en Superman…


DOCUMENTAIRES

Istanbul Fantômes d’Orient
De Christine Thomas. France. 2011. 52 mn.
Soirée d’ouverture Avant-première – Mercredi 6 à 20h30

Dans ce film, Christine Thomas part en quête d’une Istanbul de rêve, la Constantinople des romans de Loti et des orientalistes du XIXe siècle. Mais la recherche de la famille juive stambouliote de Pierre, l’ingénieur du son qui l’accompagne sur ce film, va donner un enjeu supplémentaire au voyage…

Istanbul
De Patrice Chagnard. France. 1999. 45 mn.
Dimanche 10 à 15h

J’ai découvert Istanbul au début des années 70. C’était alors la première grande étape sur la route des Indes et nous étions nombreux à prendre cette route. Depuis Istanbul a changé. Quelle importance ? L’Orient, le voyage en Orient dont je cherche à renouer le fil, est au-delà du décor.

La Corne d’Or – Haliç-Altin Boynuz
De Erden Kiral. Turquie. 2010. 1h15.
Dimanche 10 à 20h30

La Corne d’Or (Haliç) , un quartier d’Istanbul aux multiples mosquées sur l’or desquelles le soleil scintille donnant ainsi à ce quartier son nom. Ce bras du Bosphore procure l’envoûtant spectacle d’une incroyable agitation terrestre et maritime. Le film met en scène les souvenirs d’un athénien qui revient sur les lieux de son enfance et de sa jeunesse.


COURTS METRAGES

Maître Galip
De Maurice Pialat. France. 1964. 11mn.
Poèmes de Nazim Hikmet – Dimanche 10 à 15h

Maître Galip, un artisan turc, conte sa vie misérable et résignée, hantée par le chômage et les soucis familiaux. Maurice Pialat a commencé sa carrière avec 6 courts métrages en noir et blanc, classiques et poétiques, réalisés à Istanbul. Maître Galip est le meilleur de ces films.

Kapital Ist-Anbul
De Aysim Turkmen et Erkin Peprek. Turquie. 2004. 13 mn.
Mercredi 6 à 20h30}}

Le passage en Turquie vers une société capitaliste, à l’orée des années 80, n’a pas garanti obligatoirement le bonheur.


WEBDOCUMENTAIRE

Disposition / Enluminures numériques
Sam. 9 et dim. 10 en continu à partir de 14h30
Une réalisation de Renaud Vercey, Yann Norry et Bruno Voillot.
D’une rive à l’autre de la Méditerranée, du papier à l’écran, de l’analogique au numérique, Disposition est un voyage dans la fabrique de la mémoire individuelle et collective. Diffusé en boucles aléatoires et réalisé entre Marseille, Istanbul et Alexandrie.

moda-siestes-sonores-2Pique nique et Sieste sonores
Samedi 9 de 12h à 16h30 – Espace Mistral, L’Estaque
Installés sur un bord de mer estaquéen qui n’est pas sans rappeler les rives de la mer de Marmara, nous vous invitons à venir pique-niquer et à passer l’après midi en plein air pour plonger au coeur des sons d’ici et de là-bas.

Tendez l’oreille, détendez les idées, étirez le temps, et laissez-vous flotter. La programmation propose des pièces sonores réalisées par des artistes turcs et français, mises en écoute par Floriane Pochon.


SOIRÉE SPÉCIALE MARSEILLE/ISTANBUL : CAPITALES EN REGARD

Vendredi 8, documentaire (3 épisodes, possibilité d’arriver en cours) à 19h30, débat à 21h30}}

Istanbul : Le sac de la sorcière
Documentaire sonore collectif de Eli Haligua, Deniz Koloğlu, Ilksen Mavituna, Pascal Messaoudi, Julie de Muer, Tony Regnauld et Xavier Thomas. 2010. 3 épisodes de 35 mn.
Janvier 2010 : une équipe de la marseillaise radio Grenouille et de la stambouliote Açık Radyo, se retrouvent à Istanbul avec l’idée de réaliser ensemble un portrait subjectif de la ville. Ils ne parlent pas la même langue, Istanbul est le lieu de vie pour les uns, un territoire d’observation pour les autres, ils ont peu de temps… Que raconter qui fasse sens pour chacun ? Comment s’écouter et que donner à entendre ? C’est finalement sur la libre interprétation de l’idée d’ »Invisibilités » que « Açiknouille » partira à la recherche d’Istanbul…

Une expression turque désigne par « le sac de la sorcière » le lieu ou la situation dans laquelle on trouve de tout, du bon et du mauvais, du pessimisme et de l’optimisme, des espoirs et des désillusions. Istanbul : le sac de la sorcière…

Istanbul 2010
Marseille Provence 2013

Un débat autour des Capitales européennes de la culture dans une approche comparative entre Marseille et Istanbul.
En présence de Yeşim Yalman – directrice artistique Cultures Urbaines – Istanbul 2010, Thierry Roche – Directeur adjoint MP2013, Boris
Grésillon-Géographe, Yohanne Lamoulère – photographe et Jérémy Garniaux-cartographe.


PLATEAUX RADIO EN DIRECT ET EN PUBLIC
baris_k> Culture contre culture
Samedi 9 à 20h30 – Avec : Bariș-K, Nil Deniz, Sami Sadak, Ilksen Mavituna, Deniz Koloğlu.
Contextes et vecteurs d’une contre-cultureopposée à la culture officielle, les courants musicaux reflètent les formes, actuelles ou datées, d’un activisme politique et social. Avec comme point de départ la vague de la Pop Anatolienne dans les années 70, récemment remise au goût du jour, une exploration des expressions populaires d’une multiculturalité revendicative en Turquie.

Carnets de voyage – Marseille/Istanbul
Dimanche 10 à 17h – Avec : Catherine Izzo, Yohanne Lamoulère, Jérémy Garniaux, Sophie Cohen, Christophe Modica, Emine Akbucak, Radiolab, les élèves du Lycée St Exupéry.
Prolongement des Carnets de voyage et des Correspondances, mise en échos radiophoniques de ces traces et regards croisés.
kadikoy-arkaoda-live-radioCONCERT ET BOULE À FACETTES

Concert live et DJ set – Samedi 9 à partir de 22h

Seni Görmem Îmkansız (Live-Istanbul)

Duo electronica fondé par Gaye Su Akyol et Tugçe Senogul, Seni Görmen Îmkamsız est dans une esthétique et un univers musical proche de Cocorosie ou Andromakers. Des compositions délicates emmenées par un chant à double voix qui respecte le côté mélancolique que peut dégager Istanbul en hiver.

BariŞ K (DJ set Eurasia / Soap System / Istanbul)
Baris K est un des personnages de la nuit stambouliote depuis plus de 10 ans. Dj résident des soirées Anadolu Pop du Babylon, il s’est fait un nom avec des mixs et ré-edits house qui font revivre les légendes du disco folk turc des années 70’s.


SALON D’ÉCOUTE

En permanence et tout au long d’Istanbul à Facettes, une sélection des productions sonores réalisées par Grenouille ou par nos complices stambouliotes au fil du projet.


RESTAURATION

Du mercredi 6 au dimanche 10 avril, vous pourrez vous restaurer sur place : spécialités orientales, boissons (thé, vins…).