Coming & Going – Aller-retours Marseille-Liverpool

Résidence de Grenouille à Liverpool du 10 au 23 novembre


Coming & Going

Tous les jours du 17 au 22 novembre à 17h sur les ondes marseillaises et à Liverpool

Evénement final les 22 et 23 novembre (concerts, live radio, expo) au club Static, Liverpool.

Alors que Marseille sera Capitale européenne de la Culture en 2013, Liverpool expérimente ce label européen en 2008. L’occasion de projets d’échanges entre les deux ports.

A y regarder de près, les deux villes partagent pas mal de choses : une histoire coloniale, une économie longtemps sinistrée, un amour incontestable du football, une capacité de résistance face à certains centralismes, une image nationale plus que contrastée…

 

La compagnie théâtrale Quarantine a donc invité Grenouille et Marsatac à venir se plonger dans cette complexité plus au nord, alors que Marseille a souvent le regard tourné vers son sud.

Son projet Coming & Going chemine autour des questions de migrations, d’identités, de perméabilités, de frontières visibles ou invisibles, en s’attachant plus particulièrement aux échanges et aux diverses formes de « négociations » liés à la nourriture, aux repas et à la musique.

Grenouille va donc s’installer durant 15 jours de résidence avec des journalistes, des artistes sonores, des musiciens, des ateliers pour jouer par le son nos proximités et nos différences.

Les diverses productions prendront finalement la forme d’une émission quotidienne à écouter à Marseille ou à Liverpool (dans divers lieux de la ville et sur la BBC-Radio Merseyside) tous les jours à 17h (heure française).


 

Cinq émissions spéciales en forme de parcours sonores où les langues se croisent (avec accents) pour découvrir Liverpool et ses résonances avec Marseille.

Coming And Going 1

Coming And Going 2.

Coming And Going 3.

Coming And Going 4.

Coming And Going 5.

15 pièces sonores autour de 5 villes – Liverpool, Marseille, Gdańsk, Napoli, Istanbul, cinq villes de « Cities on the edge » – dans le cadre de la résidence de Grenouille à Liverpool, à l’invitation de la Compagnie Quarantine pour son projet « Coming & Going », novembre 2008.

Bien que très éloignées géographiquement, ces villes ont de nombreux points communs. Villes portuaires, davantage tournées vers l’extérieur qu’intégrées à leur propre pays, de population mélangée, mégalopoles industrielles connaissant un déclin, ces villes sont à la recherche d’un second souffle notamment par la culture…

Ce sont toutes des extrémités de l’Europe et des portes d’entrées : « ends », « entries ».
« Ends and entries » désigne par ailleurs les formalités à remplir dans le cadre d’un concours.

Ends & Entries fait appel à des artistes qui ont un rapport à ces villes. Pas forcément natifs, ce sont des personnes qui y vivent, y travaillent ou qui y ont vécu ou travaillé.

Chacun a été invité à réaliser une pièce à partir de sa ville, en se basant bien sûr sur sa perception personnelle.

Les points d’entrée reprennent les lignes de fuite ou d’horizon de Coming & Going : la musique et la cuisine en tant que marqueurs d’identité, bagages culturels, ingrédients qu’on mélange avec ce que l’on trouve là où on vit.

Ends & Entries are 15 original sound pieces about Marseille, Liverpool, Gdańsk, Napoli, Istanbul.
Why these cities? Big ports, of mixed population, with a long history, more open to the outside world than integrated to their own countries, industrial cities on decline that try their luck with culture and, notably, with European Capitals of Culture.
They are all Cities on the edge.
They are all Ends and Entries of Europe.

Radios partenaires : Açik Radyo (Istanbul), Polskie Radio Gdańsk, BBC Radio Merseyside (Liverpool) + The RADIA Network: Resonance (London, UK), Rádio Zero (Lisboa, PT), SounDart Radio (Dartington, UK), free103point9 (New York City, USA), Radio Corax (Halle, DE), Radio X (Frankfurt, DE), Radio Campus & Radio Panik (Brussels, BE), Orange (Vienna, AT) + Radio Afera (Poznan, PL) (show Audiosfera), Radio Papesse (Siena, IT), Unisound Webradio (Bari, IT)


FUORI DENTRO -7’09- Olivier Féraud
olivier feraud

D’abord, la pluie comme anti-cliché napolitain pour nous faire hésiter : sortir et risquer de se mouiller ou rester au sec à l’intérieur ? Fuori Dentro est une étude sur les espaces intérieur et extérieur, public et privé, et leur perméabilité.

At first there is rain as a Neapolitan anti-cliché, that makes us hesitate: go out and get wet or stay dry inside? Fuori Dentro is a study about permeability of inner and outer (public/private) spaces.

Olivier Feraud – Fuori Dentro.


L’ISTANBUL EN MOI / BENDEKI İSTANBUL -6’58- Deniz Kologlu
Deniz KologluIstanbul en Moi est une carte postale sonore qui ne laisse pas voir qu’une seule face de la ville. « … C’est comme si tout le monde était perché sur un mont d’ordures, trépignant sans se soucier des odeurs. On danse sans entendre la musique. »

Istanbul inside Me is a sound postcard that doesn’t show only one side of the city. « … It is like everybody is perched on a mountain of garbage, stamping one’s feet without caring of smells. We’re dancing without hearing the music. »

Deniz Kologlu – Istanbul inside me


MEAT & POTATOES -7’01- Arszyn
Arszyn

Une évocation de Gdansk depuis un de ses balcons, mêlée aux souvenirs de l’artiste, à savoir un plat typique qui a nourri son enfance et dont la recette a influencé la composition de Meat & Potatoes.

This is an evocation of Gdansk from a balcony in the city. It is mixed with the artist’s memories of a typical dish that fed his childhood, whose recipe has influenced the composition of Meat & Potatoes

Arszyn – Meat & Potatoes


EARWORMS IN A DARK CITY -7’01- AD&THEFILMTAXI
AD&THEFILMTAXI

Deux hommes dans un bar devant la mer, le soir du dimanche 31 octobre 1999. Assis à un piano ralenti, ils se souviennent de toutes les mélodies qui ont surgi des rives de Liverpool. Ces cinquante sombres « earworms » les font dériver vers l’océan.

Two men are in a bar at sea on the evening of Sunday 31st October 1999, sitting by a slowed down piano recalling all the melodies they can that started life on the shores of Liverpool. Fifty raucously darkening earworms that make them drift further out to sea.

AD&THEFILMTAXI – Earworms in a dark city.


MARSEILLE 1993 -6’42- Chantal Dumas
Chantal Dumas

En 1993, L’O.M. était champion d’Europe, Pavarotti chantait à l’opéra et Chantal Dumas habitait Marseille. C’était le temps d’avant les téléphones portables. Marseille 1993 est quelque chose comme une rétro-science-fiction-documentaire.

In 1993 the Olympique de Marseille won the European Cup of football, Pavarotti performed at the opera and Chantal Dumas lived in Marseilles. It was the time before mobile phones. Marseille 1993 is something like a retro science-fiction documentary.

Chantal Dumas – Marseille1993


NIGHTLIFE -7’00- Chris Watson
Chris Watson

Nightlife : Une soirée et une nuit d’octobre à Liverpool. En même temps, c’est aussi le cycle de plusieurs milliers d’années durant lequel cette ville se décomposera tandis que les sons de l’eau et de la nature resteront.

Nightlife: an evening and night in October in Liverpool. In the same time it’s also the much longer cycle of thousands of years when this current city will decay into the landscape whilst the sounds of the water and wildlife are sustained.

Chris Watson – Nightlife.


NAPOLI REMIXED -7’01- Roberto Paci Dalò
Roberto Paci Dalò

Avec Napoli Remixed, Roberto poursuit son exploration permanente de la ville entamée il y a plus de 15 ans. À présent il dit « éprouver la ville de l’intérieur » et que ce n’est pas « tâche facile ».

With Napoli Remixed Roberto continues his permanent exploration of the city that started more than 15 years ago. Now he says he’s « experiencing the city from inside » and that « it is not an easy task ».

Roberto Paci Dalò – Napoli remixed


FOOTBALL MAMAN -6’31- Laure Maternati
Laure MaternatiPas un texte, pas même une phrase. Deux mots. Football Maman est une sorte de poème dédié à être exporté et toucher les villes en lice.
(Improvisation avec Claire Colin-Collin.)

Not a text, not even a sentence. Two words. Football Maman is a kind of poem which is dedicated to be exported and touch the cities in contention.
(Improvisation with Claire Colin-Collin.)

Laure Maternati – Football maman.


WITH THE OLD BLECHTROMMEL -7’00- Wojciech Kucharczyk aka The Complainer
Wojciech Kucharczyk aka The ComplainerWith the old Blechtrommel embrasse les souvenirs d’un émouvant premier voyage à Gdansk en 1993, se retrouvant sur les lieux mêmes du « Tambour ».
(Avec Asia Bronislawska, Grazyna Tomaszewska, Kasia et Jacek Michalowski.)

With the old Blechtrommel embraces the memories of the artist’s emotional first trip to Gdansk in 1993, while being on the locations of « The Tin-Drum ».
(With Asia Bronislawska, Grazyna Tomaszewska, Kasia and Jacek Michalowski.)

With the old blechtrommel.


ISTANBUL IN SYNC -6’59- Burcin Elmas
Burcin ElmasSaisi comme par une trouée, Istanbul in Sync est un aperçu de la ville. Peu à peu les sons quotidiens de la ville ont trouvé des rythmes et des mélodies nouveaux par le filtre de l’observatrice.

Catched like by a narrow opening, Istanbul in Sync is a glimpse of the city. Little by little the everyday sounds of the city have combined into new rhythms and melodies through the filter of the observer.

Burcin Elmas – Istanbul in sync.


SCOUSE SCOUSE -7’03- Vergil Sharkya’
Vergil SharkyaUn peu comme si on mettait en abyme le plat et sa recette, Scouse Scouse traite du plat typique de Liverpool (« scouse ») et de l’accent de ses habitants (« scouse »).
(Avec les voix de Sharon Keogh, Joey Zeb, Mike Fields, John Cotgreave.)

A bit like the « mise en abyme » of a dish with its recipe, Scouse Scouse deals of the typical dish of Liverpool (« scouse ») and of the Liverpudlian accent (« scouse »).
(With voices of Sharon Keogh, Joey Zeb, Mike Fields, John Cotgreave.)

Vergil Sharkya Scouse Scouse


LO.FI.SHIP.YARD -7’00- Adam Witkowski
Adam WitkowskiLe port de Gdansk est en train d’être démantelé. Lo.fi.ship.yard approche par le bruit, arrivant à sa fin, le plus grand monument de l’Histoire polonaise contemporaine.

The Gdansk shipyard is being dismantled. Lo.fi.ship.yard approaches with noise the biggest monument of Polish contemporary History that is going to its end.

Adam Witkowski – Lofi Shipyard


CALL OF ISTANBUL IN THE NOISES -7’01- Batur Sönmez
Batur SönmezDe la même manière qu’on utilise le virus pour fabriquer le vaccin, Call of Istanbul in the noises, issu du projet Noiseistanbul, veut nous faire prendre conscience des bruits de la ville par leur expérience même.

In the same way we use the virus to make the vaccine, Call of Istanbul in the noises, from the Noiseistanbul project, intends to make us realize the noises of the city by experiencing them.

Batur Sonmez – Call of Istanbul in the noises


MARRIT CANTAÏRE -6’08- Thomas Lippens
Thomas LippensDans une chanson provençale, l’homme annonce qu’il embarquera pour Marseille puisque son amie ne l’aime plus. A son retour, la belle en aura épousé un plus riche qui l’entretiendra mieux que lui, ce « mauvais chanteur » (marrit cantaïre).

In a Provençal song, the man declares he’s going to board in Marseilles since his girl doesn’t love him any more. When he comes back, the girl will have married a richer man who’ll support her better than him, that « bad singer » (marrit cantaïre).

Thomas Lippens – Marrit Cantaire.


7 POINTS OF VIEW ABOUT NAPLES (BECOMING TO THE SEA) -7’00- Soundbarrier (Pasquale Napolitano, Alessandro Inglima, Pier Giuseppe Mariconda, Mimmo Napolitano, Mario Gabola)

Soundbarrier7 ambiances de Naples de 7 minutes chacune, modulées par ordinateur sur le modèle des mouvements des vagues dans le port de la ville.

7 atmospheres of Naples of 7 minutes each have been modulated by computer basing on the model of the sea waves in the port of the city.

Soundbarrier – 7 points of view about Naples.


Additional credits: Ends & Entries est une série commissionnée par Etienne Noiseau dans le cadre de Coming And Going, résidence de Radio Grenouille à Liverpool en novembre 2008.

Radiophonie d’objet culinaires

La préparation d’un repas est un moment où l’on reproduit des gestes transmis de génération en génération et où l’on utilise des ustensiles qui ont parfois appartenus à nos parents ou grands parents. Une grande part de notre culture se retrouve dans ces gestes, dans ces objets, dans ces recettes, dans la méthodologie que l’on utilise. C’est un moment propice à parler de soi, de sa famille, de là où l’on vient, de la région où l’on a grandi…
Quand nous cuisinons nous reproduisons des choses apprises de manière informelle et nous les adaptons à ce que nous sommes, à l’époque et à l’endroit où nous vivons. C’est en cela aussi, un moment privilégié pour parler de parcours, d’adaptation, de transformation…

Le ’Ear Cooking’ consiste à poser des micros dans une cuisine durant la préparation d’un repas afin d’enregistrer les conversations et les sons produits lors de cette préparation et de les transformer et ’’musicaliser’’ en direct. Les invités qui partageront le repas par la suite, écoutent cette performance sonore au casque tout en assistant à la préparation du repas. La vue, l’ouïe et l’odorat sont sollicités afin d’osciller sans cesse entre une forme de performance sonore, une émission de radio en direct et l’acte de cuisiner.
Le repas qui s’en suit est forcément un moment de partage et d’échange.

Les sons en écoute sur ce site sont issus de ’Ear Cooking’ réalisés à Liverpool en Novembre 2008 puis à Marseille en 2009. Il s’agit de montages de chacunes des préparations de repas, qui donnent à entendre une forme radiophonique condensé des performances beaucoup plus longues qui ont eu lieu.
Les premiers ’Ear Cooking’ ont été créés à Liverpool dans le cadre de ’’Cities on the edge’’, Liverpool capitale Européenne de la culture 2008. Ils ont été réalisés en partenariat avec Radio Grenouille et la compagnie Anglaise Quarantine qui nous a invité à Liverpool pour travailler sur un projet intitulé ’’Coming and Going’’.

Zafer Yenal, sociologue Turc qui enseigne à Istanbul mène des études sur la nourriture et ses multiples rapports avec la sociologie. Nous étions ensemble à Liverpool au mois de novembre 2008. Zafer a mené les conversations pendant les préparations et les performances sonores.

Les totènes farcis
Chez Magali, Marseille. Janvier 2009

Repas traditionnel Grec
Chez Nick, Liverpool. Novembre 2008

Repas traditionnel Indien
Chez Ash, Liverpool. Novembre 2008

Repas traditionnel Polonais
Chez Marika et Arthur, Liverpool. Novembre 2008

Repas traditionnel du Niger
Chez Ahmed, Liverpool. Novembre 2008

Repas traditionnel du Yémen
Chez Dhekra, Liverpool. Novembre 2008

Par Xavier Thomas. Traduction : Nelly Flecher, Julie de Muer.

Seaside - Photo B. Bruel

Seaside - Photo B. Bruel

Un aller-retour entre deux capitales culturelles de l’Europe : l’une, Liverpool, dont la programmation vient de s’achever, l’autre, Marseille, qui entame un long parcours pour concrétiser son projet.

Marseille Liverpool A R.

Grenouille a profité de sa résidence de création à Liverpool en novembre 2008 pour rencontrer deux personnalités éminentes de Liverpool’08 : Sir Bob Scott, directeur du projet et Gordon Ross, musical commissioner. Nous avons aussi recueilli des opinions contrastées de liverpuldiens : Willy Diomède, français venu travailler à Liverpool, ainsi que les membres de Tenantspin, une association de locataires qui développent des programmes pour une web-tv alternative, enregistrés à l’occasion d’un atelier mené par Nelly Flecher pour le projet coming & going.

De ces réflexions et commentaires que nous vous donnons à entendre, nous avons extrait quelques questions sensibles à poser en retour à l’équipe de Marseille Provence 2013, représentée par Bernard Latarjet, directeur général et Pierre Hivernat, directeur artistique.

Cette émission s’insère dans la thématique au long cours intitulée Marseille en éprouvettes, qui suivra au cours des cinq années à venir le travail et les propositions de la capitale culturelle.

Résidence de création musicale
Du 13 au 24 novembre 2008

Evénement final de Coming & Going [concert, radio, cuisine, expo...] le 22 novembre au Static

Marsatac participe au projet Coming and Going en proposant une création entre 6 musiciens de différentes origines ethniques.

La pièce musicale originale s’articulera autour de la question des migrations et des “bagages culturels” que chacun porte avec lui en “diaspora” et à travers le monde.


Coming and Going est un projet porté par Quarantine et FkUK dans le cadre du réseau Cities on the Edge (qui réunit les villes ports de Liverpool, Marseille, Istanbul, Naples, Gdanz, Brême) initié par Liverpool Capitale européenne de la Culture 2008. En partenariat avec Fact et BBC Radio Merseyside